Trois secteurs leaders de l’économie circulaire lancent un appel important

Publié le 06/07/2017

CEPI, Bruxelles, 19 mai 2017 - EUROFER, Eurométaux et CEPI insistent pour que toutes les institutions de l’UE démontrent leurs ambitions en matière d’économie circulaire, en collaborant sur une mesure de recyclage commune.

de Circulaire Economie

Une mesure commune pour refléter les chiffres réels du recyclage

Les industries européennes leaders de l’acier (EUROFER), du papier (CEPI) et des métaux non ferreux (Eurométaux), ont uni leurs forces et réitèrent leur appel pour une mesure de recyclage commune, valable pour tous les États de l’Union européenne. Cette mesure est extrêmement importante si nous voulons voir de réels changements dans la politique de gestion des déchets au sein de l’économie circulaire.

Axel Eggert, directeur général d’EUROFER : « À présent, chaque institution a reconnu que les États membres doivent faire leurs calculs de la même manière pour établir les chiffres du recyclage, ce qui n’est pas le cas dans la législation actuelle. Toutefois, le Parlement européen est la seule institution à pouvoir proposer la bonne solution : une mesure commune, sans dérogations. »

Sylvain Lhote, directeur général de CEPI : « Aujourd’hui, trois leaders du recyclage se sont unis pour souligner l’importance de ‘vrais’ chiffres en la matière. Si nous voulons concrétiser l’économie circulaire en Europe, nous devons être à même de mesurer les vrais chiffres du recyclage. »

Guy Thiran, directeur général d’Eurométaux : « Tant que nous n’aurons pas de méthode commune pour mesurer quelle quantité de nos déchets nous recyclons, il importera peu que l’objectif recyclage de l’UE soit fixé à 65 ou à 70 %. L’établissement d’une méthode de calcul solide doit être une priorité numéro un pour les négociateurs de l’UE. »

Consultez le communiqué de presse complet ici.

Retour

Déclaration des cookies