Inscrivez-vous au Bulletin

Le carton ne génère aucun déchet d'emballage en plastique

Publié le 12/09/2017

Chaque année, 300 millions de tonnes de plastique sont produites, dont une grande partie atterrit dans la nature. Sachant cela, le choix du carton ondulé s'impose.

Opter pour le carton ondulé, c'est opter pour moins de déchets

Nous connaissons tous ces images : une plage abandonnée, couverte d'un amas de plastique, venu s'y échouer. Elles témoignent à la fois de la pollution qui envahit nos océans, et de la nécessité d'un matériel d'emballage propre.

Le plastique s'utilise partout dans le monde, mais il n'est pas recyclé : la valeur économique est tout simplement trop faible, et son recyclage n'est donc pas rentable. Autre inconvénient du plastique : il dépend fortement de sources d'énergie naturelles. Ce matériau est en effet responsable de pas moins de 6 % de la consommation de pétrole mondiale annuelle, soit une empreinte écologique énorme. Le contraste avec le carton ondulé ne saurait être plus grand.

Le carton ondulé est composé de fibres de bois, une matière première naturelle, renouvelable, et écologique. De plus, son processus de production garantit un cycle du carbone neutre : il n'implique pas de rejet de dioxyde de carbone dans l'atmosphère. En effet, durant leur croissance, les arbres absorbent du dioxyde de carbone et rejettent de l'oxygène : ils neutralisent ainsi le dioxyde de carbone que libère le processus de recyclage du carton ondulé. Qui plus est, le carton ondulé est biodégradable, et constitue donc un matériau d'emballage de tout premier choix. En un mot, l'utilisation du carton ondulé comme matériau d'emballage est un exemple parfait de l'économie circulaire. Un choix logique !

> Consultez ici l’article complet

 

Retour

Déclaration des cookies
Voulez-vous rester informé?
Inscrivez-vous au Bulletin!