Inscrivez-vous au Bulletin

Moins de déchets d'emballage : le consommateur prêt à payer plus

Publié le 18/12/2019

Pas moins de 62 % des consommateurs européens se disent prêts à payer plus cher pour des produits alimentaires avec moins d'emballages plastiques.

Moins de déchets d'emballage, plus de coûts

Une enquête menée par DS Smith auprès de consommateurs en Belgique, en Allemagne, en Pologne et au Royaume-Uni a révélé que 62 % d'entre eux sont prêts à payer plus pour des produits alimentaires avec moins de matériaux d'emballage en plastique. De plus, 59 % d'entre eux ont dit trier et recycler plus qu'il y a cinq ans. En un mot, l'Europe est plus que jamais prête pour l'emballage durable.
 

Comprendre le consommateur

L'objectif de l'enquête était de comprendre les habitudes des consommateurs en matière d'emballage, de recyclage et de déchets afin de mieux s'y adapter. De tous les répondants, les Belges étaient les moins disposés à payer davantage pour des emballages durables (54 pour cent), contre 72 pour cent pour les Polonais.

La bonne nouvelle, c'est que le plastique a été jugé comme le matériau d'emballage le plus préoccupant par 70 pour cent des personnes interrogées. Le carton au contraire, cité par seulement 1 % d'entre elles, apparaît comme le moins nocif. En d'autres termes, il existe encore de nombreuses opportunités pour l'industrie du carton ondulé.

Source : DS Smith (2019) https://www.dssmith.com/packaging/about/media/news-press-releases/2019/11/six-in-ten-europeans-willing-to-pay-more-for-reduced-plastic-packaging. Consulté le 6 novembre 2019.

Restez informé des nouvelles similaires

Retour

Déclaration des cookies
Voulez-vous rester informé?
Inscrivez-vous au Bulletin!